Histoire du Village

Météo à 5 jours

Météo Pointis-Inard © meteocity.com

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Histoire du village

LES GRANDES LIGNES DE L’HISTOIRE DE POINTIS-INARD

Habitée depuis la préhistoire, la région regorge de vestiges préhistoriques et moyenâgeux .Ces empreintes  sont laissées par de multiples invasions Ibères, Celtes, Arabes (découverte de multiples outillages).

Peut-être que l’origine du nom du village  Pointis-Inard vient de l’emplacement d’un habitat ancien de plus de mille an à l’endroit où le Ger et la Garonne se rejoignent à « la Pointe », Inard peuplade qui occupait les lieux ?

A l’époque romaine, le village se situe au niveau de l’actuel quartier Saint Sernin .Suite aux différentes invasions des bandes armées qui faisaient régner la terreur nos ancêtres se regroupèrent dans des endroits plus sécurisants. Ainsi, ils élevèrent des « Forts » avec des hautes murailles sur l’éperon rocheux qui sépare la vallée du ruisseau de Ganties et celle du Ger ;Ce fut l’origine du premier château de Pointis Inard .Ce château eut un rôle défensif considérable au moyen âge  .Il fut démantelait sur les ordres de Richelieu ;C’est à l’époque de louis XVI que la famille seigneuriale St Jean de Pointis’ abandonna l’antique château pour faire bâtir le château dit « d’en bas » ( vaste demeure bourgeoise au cœur du village près de l’église).

Quant au  troisième château il fut édifié vers 1845 par une riche famille d’Aspet à proximité des ruines de l’ancien château fort ; Il domine magnifiquement flanqué de ses deux tourelles le village, les rives du Ger, et le site du gravier

Quelques dates de la renaissance à nos jours

1453. le Comminges est incorporé au royaume de France

1569 Incendie du village par les Huguenots de Montgomery

1592 L’église paroissiale est construite

Fin du XVIIème siècle, la famille St Jean de Pointis construit le château « d’en bas »

Au XIXème siècle fonctionnait à Pointis Inard   quatre moulins à farine , cinq scierie et une tannerie sur le Ger

 1845 le château « d’en haut » est construit sur son promontoire .

1880 la tannerie Picheloup traite 25000 peaux de veaux et emploie une cinquantaine d’ouvriers.

1905 le petit train d’Aspet (ligne Aspet-St gaudens) dessert le village. A la gare, une navette amène les curistes à la station thermale de Ganties.Il sera supprimé en 1935

Dans les années 30 construction d’une usine Hydroélectrique et de son canal.

1959  La tannerie Picheloup est détruite en grande partie par le feu.